Reprise et croissance externe, réalisez vos ambitions

Après 25 ans de direction opérationnelle et commerciale dans de grandes entreprises industrielles et de service en tant que salarié, Jean-Marc a réalisé son rêve d’entrepreneur en reprenant une entreprise de sécurité. Témoignage.

Aujourd’hui patron d’une entreprise de sécurité réalisant 9 millions d’euros de chiffre d’affaires, Jean-Marc est fier des chantiers qu’il a menés depuis sa reprise en mars 2013, amenant son entreprise dans le top 10 des établissements franciliens.

  • Fidélisation de la clientèle,
  • conquête de nouveaux clients, prestigieux pour certains,
  • structuration de l’équipe dirigeante,
  • mise en place de nouveaux outils de :
    • planification,
    • gestion administrative et financière,
    • stabilisation et motivation des équipes,
  • mise en place d’un dispositif d’allègement social…

Un parcours long et difficile

Fier de ces réalisations, le dirigeant conserve néanmoins sa modestie et rappelle son parcours de repreneur, semé d’embuches.

« Mon parcours a été long, 24 mois se sont écoulés entre la fin de mon dernier contrat de travail et l’acquisition de l’entreprise. J’ai rencontré 9 cédants, travaillé sur 4 dossiers, établi 2 lettres d’intention… Au moment de finaliser une reprise, j’ai même été doublé par une société concurrente ! »

La réussite dans son parcours de repreneur, il la doit à sa détermination et à sa persévérance, malgré les périodes de doute et de découragement. « Si j’en suis là, me dit-il, c’est déjà parce mon entourage familial m’a accompagné dans le projet. Je le dois aussi aux formations dédiées dont j’ai bénéficié. Je me suis entouré de conseils et j’ai activement participé aux différentes manifestations organisées par la CCI, riches d’enseignements et de rencontres opportunes. »

Effectivement, Jean-Marc n’a en particulier manqué aucun des ateliers du Club de Repreneurs. Cela lui a permis de rompre son isolement, de partager ses expériences et interrogations, de « trouver la bonne approche et les bons tuyaux. »

S’informer, s’entourer de professionnels

« Le repreneur est le moteur et l’animateur d’un projet de reprise d’entreprise, explique Jean-Marc. Force de persuasion, il doit mobiliser et convaincre son entourage, les cédants, ses conseils et ses partenaires financiers. Il puise ses ressources dans son parcours professionnel, les réseaux qu’il a et qu’il construit. »

Fort de son succès, Jean-Marc ambitionne désormais un projet de croissance externe, et précise qu'ils s'est d'ores et déjà mis en veille sur des opportunités de reprise. « J’étudierai tout dossier que vous pourrez me présenter ». À bon entendeur...