Boucherie Charcuterie Aufradet, lauréat 2019 de la reprise d'entreprise

Lauréat 2019 du concours “Reprendre & Réussir en Seine-et-Marne”, Alexandre Aufradet revient sur son parcours et sa reprise d’entreprise.

ZOOM SUR

> Entreprise : Boucherie Charcuterie Aufradet
> Gérant : Alexandre AUFRADET
> Effectif : 12 personnes
Adresse : 29 place de la Répuiblique 77140 NEMOURS
Site web : boucheriecharcuterie-aufradet.fr
Téléphone : 01 64 28 00 99

Boucherie Charcuterie Aufradet : une reprise réussie !

"Cela a pris du temps avant que je reprenne la boucherie de mes parents car je voulais faire évoluer l’entreprise et eux n’avaient pas forcément envie de tout lâcher. J’avais commencé par un apprentissage en charcuterie avant de revenir travailler ici pendant 12 ans en tant qu’employé de boucherie. C‘est finalement à 28 ans que je me suis décidé et qu’ils m’ont laissé prendre le commerce en main.

Durant ces 12 années, mon père m’avait appris la boucherie et moi, de mon côté, je développais tranquillement la charcuterie. Deux ans de formation, c’est bien mais cela ne suffit pas pour apprendre le métier. Cela me sert aujourd’hui car nous nous sommes progressivement tournés vers plus de traiteur et de charcuterie.

La consommation de viande a diminué de 1 à 2 % par an ces dix dernières années, en moyenne dans la profession. Les gens mangent moins de viande mais privilégient la qualité. On gagne tous les jours de nouveaux clients qui veulent de la bonne viande, savoir d’où elle vient, comment elle a été élevée, qui l’a préparée..

90 % de charcuterie préparée sur place

Mes parents faisaient déjà une large partie leur charcuterie eux-mêmes, mais aujourd’hui, 90 % de la charcuterie que nous vendons est préparée sur place. Nous avons agrandi et refait entièrement le laboratoire de fabrication, du sol au plafond. Nous avons maintenant des locaux modernisés avec du nouveau matériel pour pouvoir travailler plus et mieux.

J’ai également  apporté ma touche personnelle dans la fabrication. Et cela a jusqu’à maintenant plutôt bien marché : le chiffre d’affaires est monté d’année en année mais a chuté lors des inondations de 2016. On avait de l’eau jusqu’aux genoux… Cela a été vraiment dur. Il a fallu reconstruire la boutique et nous en avons profité : elle est maintenant plus grande et le commerce a bien repris.

Nous sommes 12 personnes pour 7 ETP. Nous avons deux apprentis, plus un à la prochaine rentrée. Mon épouse travaille avec moi et s’occupe de l’administratif. Nous allons mettre en ligne notre nouveau site web développé pour faire du e-commerce sur place ou en livraison. Comme nous fabriquons et cuisinons nous-mêmes, nous pouvons répondre à tout type de demande. Les clients pourront même composer leur plateau de charcuterie en ligne.

Le pari des partenariats locaux

Et en septembre, nous pourrons enfin fabriquer nos propres saucissons secs. C’est pour faire cela que je suis entré dans le métier il y a 20 ans ! Nous ferons sécher nos saucissons ici-même et les fabriquerons grâce à un partenariat avec la ferme Courtois d’Obsonville. Nous avons développé des partenariats seine-et-marnais pour toutes les viandes : le porc avec la ferme Courtois, la volaille avec la ferme “Ça roule ma poule” d’Égreville, l’agneau bio avec la ferme de Châtenoy et le boeuf, bientôt, avec la ferme de la Recette à Échouboulains.

Les contraintes sont différentes et les prix un peu plus élevés pour nous à l’achat, mais sans que cela soit visible pour nos clients. Je fais un effort là-dessus en espérant que le consommateur joue le jeu et vienne plus chez nous. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que l’élevage pollue. Si on sélectionne sa viande et qu’on choisit des éleveurs respectueux de l’environnement et des clients, il n’y a pas de problème. Et en plus, nous gardons notre qualité labellisée.

L’administratif...

Le plus difficile dans la reprise a été le côté administratif. le comptable nous a aidés et nous a conseillé de transformer l’entreprise individuelle de mes parents en SARL. La banque s’est montrée un peu frileuse de ce changement pour entreprise qui fonctionnait bien comme elle était mais nous a suivis.

Comme en 2016 après les inondations. Les assurances ont pris le temps et il a fallu remplir beaucoup de documentation mais nous avons eu gains de cause. Enfin… on y laisse toujours quand-même quelques plumes ! Il nous a fallu de la trésorerie, emprunter un peu, et nous avons également profité d’une subvention de la région.

De leur côté, mes parents sont également restés derrière nous tout ce temps pour nous conseiller et, de temps en temps, nous donner un petit coup de main. Ils sont finalement contents de l’évolution de l’entreprise. Et nous aussi !”

Le concours Reprendre & Réussir en Seine-et-Marne est organisé par le Réseau Transmettre & Reprendre une Entreprise en Seine-et-Marne. Créé en 2005 à l’initiative de la CCI Seine-et-Marne, il réunit les principaux acteurs départementaux de la transmission-reprise d’entreprises. Le Réseau propose notamment un bulletin d’opportunités et des forums dédiés à la transmission/reprise, des consultations d’experts (avocats, experts-comptables), un Club de Repreneurs et un concours annuel « Reprendre & Réussir » valorisant des reprises.