Baromètre Entreprises 77

Plus de 340 entreprises ont répondu à la première édition de l'observatoire BAROMETRE ENTREPRISES lancée sur la période du 12 novembre au 12 décembre 2020.

La crise sanitaire et les confinements successifs subis par la France depuis plus d’un an impactent lourdement l’économie du pays et l’activité s’en trouve fortement altérée.

Suite à ces événements et leurs conséquences économiques à l’ampleur inégalée, la CCI Seine-et-Marne a réalisé une enquête auprès des établissements du département, afin de mesurer les impacts de la crise sanitaire.

Plus de 340 entreprises ont répondu à la première édition de l'observatoire BAROMETRE ENTREPRISES lancée sur la période du 12 novembre au 12 décembre 2020.

Pour mieux cerner les problématiques rencontrées par les chefs d’entreprise, l’analyse a distinguée 4 grands secteurs d’activité : Commerce, Construction Industrie, Services.

En appui aux décideurs locaux, la CCI Seine-et-Marne a réalisé des "zooms territoriaux" permettant d'identifier les spécificités du tissu économique local. Sur cette première vague d'enquêtes, trois territoires ont souhaité prendre part à l'observatoire BAROMETRE ENTREPRISES de la CCI Seine-et-Marne : la CC Plaines et Monts de France, la CA du Pays de Meaux et la CC la Brie Nangissienne.


Globalement, la crise sanitaire du COVID-19 a provoqué une dégradation sans précédent de l’économie départementale impactant quasiment toutes les branches d’activité, et notamment les hôtels-cafés-restaurants, l’évènementiel, les activités liées au tourisme d’affaires et loisirs et plus durablement la filière aéronautique.

Si le deuxième confinement a été moins impactant que le premier (car moins restrictif), il n’en demeure pas moins que les entreprises seine-et-marnaises restent fragilisées.

Pour la majorité d’entre elles,  l’entre-deux confinement n’a pas permis de rattraper les pertes enregistrées lors du 1er confinement. De même, le deuxième confinement, bien que moins drastique, continue d’impacter la demande à la baisse et le manque de visibilité handicape fortement les entreprises. Un constat qui diffère légèrement suivant les secteurs d’activité. On constate en effet un impact moindre pour les territoires dont l’économie productive (industrie, logistique, construction…) est surreprésentée. A l’inverse,  les territoires dont l’économie est à dominante résidentielle (activités de services à la personne, commerces, loisirs …), sont directement impactés par les mesures sanitaires.

Ainsi les territoires de la CCBN, de la CCPMF et dans une moindre mesure de la CAPM, dont les secteurs de l’industrie et de la construction sont surreprésentés, affichent de meilleurs résultats que l’ensemble des entreprises de Seine-et-Marne.

Concernant les perspectives et le moral des chefs d’entreprises les résultats sont plutôt positifs. La situation reste toutefois contrastée selon les secteurs d’activité. Là encore, les territoires tournés vers une économie productive, envisagent l’avenir plus confiants.