WK FILMS, Champs-sur-Marne

Créée en avril 2013, la société WK Films est une agence spécialisée en conseil et production audiovisuels. Implantée à la pépinière d’entreprises innovantes de la Cité Descartes, elle se différencie par un regard singulier mis en valeur par des images à l’esthétique soignée. Entretien avec ses dirigeants, Élodie Weis et Walid Kocht.

WK Films, qui êtes-vous ?

Élodie Weis (29 ans, Directrice artistique) : J’ai étudié aux Beaux-Arts puis aux Arts Décoratifs de Paris. Je suis passée par la peinture, la photographie et le cinéma avant de m’intéresser à ce médium plein de ressources qu’est la vidéo.

Walid Kocht (31 ans, Directeur technique) : J’ai obtenu un master en informatique avant de suivre une formation en alternance en transport et logistique. J’ai travaillé pendant 4 ans en tant que cadre au sein d’un grand groupe, et c’est durant cette période que je me suis auto-formé à l’audiovisuel.

Aujourd’hui, je pense que c’est un réel avantage concurrentiel qui me permet d’avoir un œil différent sur le métier. En plus de ça, mon expérience en entreprise m’a permis de connaitre un milieu que d’autres n’ont jamais fréquenté.

Côté prestations, où vous  situez-vous ?

EW : Nous sommes des spécialistes de la belle image. Nous proposons des films avec une esthétique forte, très inspirée de l’univers cinématographique.

Nous proposons des scénarios sur-mesure et originaux pour nos clients, nous prenons soin de respecter leur cahier des charges, mais toujours en ajoutant cette touche artistique. C’est là que nous voulons nous démarquer.

WK : Depuis l’avènement du reflex numérique dans l’univers de la vidéo, les spectateurs se sont habitués à une certaine qualité d’image, notamment à la courte profondeur de champ.

Nous assurons une veille technologique et travaillons avec des outils et techniques toujours plus  performants, que ce soit à la prise de vue, au montage, ou la post-production. Nous proposons d’amener l’esthétique cinématographique dans le milieu de l’entreprise.

À quels coûts ?

EW : Nous sommes très concurrentiels. Nous nous adaptons toujours au client en lui proposant ce qui lui convient le mieux, selon ses moyens. Nous travaillons avec des grands comptes mais également pour des petites PME, voire des particuliers…

Comment avez-vous créé votre entreprise ?

EW : Nous travaillons ensemble depuis 5 ans, au début en tant qu’auto-entrepreneurs sur des petits projets. Puis nous avons décidé de créer notre agence spécialisée en conseil et production audiovisuels il y a un an.

WK : Nous en parlions depuis quelques mois et nous avons sauté le pas pour pouvoir honorer certains contrats prometteurs, ce qui n’aurait pas pu être possible en tant qu’indépendants. Cela nous a permis d’envisager un réel développement de notre activité et d’élargir nos champs de compétences en s’entourant de talents dans divers domaines tels que l’image, le son, le graphisme.

Pourquoi la Pépinière Descartes ?

WK : Nous cherchions des locaux qui accueillaient les jeunes entreprises, mais qui pouvaient également les accompagner. Une pépinière est un univers dynamique qui permet d’échanger et de partager avec d’autres jeunes entrepreneurs.

Nous avons fait une étude de marché et avons constaté que la concurrence était moindre sur la Cité Descartes que sur Paris, par exemple, et qu’elle ne proposait pas le même service que nous. Nous avons l’objectif de devenir la référence dans le secteur.

Qu’est-ce qui fait votre différence ?

WK : Il ne s’agit pas de faire juste un joli film pour notre client. Nous faisons le nécessaire pour que les entreprises atteignent leurs objectifs de communication. La technologie nous permet de faire passer des messages justes et précis. Et elle nous permet également de proposer des films esthétiquement beaux qui vieillissent très bien.

EW : Avec Walid, nous sommes très complémentaires. Il est le spécialiste technique, et moi, je gère le côté artistique. C’est ce qui fait de nous une agence dynamique. Nous sommes des passionnés !

On peut tout dire avec un film : notre expérience et notre méthodologie nous permet de comprendre et de retranscrire en produit audiovisuel tout type de message : du processus technique industriel à l’image de marque. Dites-le avec un film !

En exemple du travail de WK Films, voici une vidéo de présentation de Cosmoluxe, une usine de conditionnement de parfums. Le film a notamment été diffusé lors du Salon Beauty World 2014 à Dubaï.


WK FILMS sur Vimeo
WK Films recherche des « Motion designer - graphistes » avec qui travailler.

Contactez-les par courriel à contact@wkfilms.com ou sur leur site Internet : www.wkfilms.com.