Associations Commerce - Tourisme

Les Chargés de Mission Développement et Attractivité des Territoires de la CCI Seine-et-Marne aident les associations de commerçants et d'artisans à se créer, se structurer, à organiser et à évaluer un plan d'actions.

Appui à la création et au développement des Associations de Commerçants

Les objectifs recherchés dans la création ou l'adhésion à une association de commerçants sont double.

Il s'agit bien-sûr de se rassembler et se fédérer pour mieux se connaître et mieux se comprendre, mais également de mieux se faire connaître et nouer des partenariats en externe.

L'accompagnement du chargé de missions de la CCI Seine-et-Marne :

  • appui à la création et au développement,
  • analyse du fonctionnement et des actions et création d'outils d'évaluation,
  • appui à la réalisation d'actions de promotion,
  • possibilité d'aide financière ou technique sur dossier pour la mise en place d'un projet.

Les Associations de Commerçants doivent répondre à des enjeux de maintien et développement de l'activité commerciale de leur site géographique (centre-ville, quartiers, milieu rural).

Le but in fine est de représenter le secteur économique et de défendre les intérêts locaux, mais aussi de gérer, promouvoir, dynamiser, animer, l'espace marchand et de participer à l'aménagement local.

La CCI Seine-et-Marne propose la création d'un Comité Local de Commerce et de l'Artisanat (CLCA), espace de dialogue, d'échange et de montage de projet en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Seine-et-Marne.

Associations Commerce Tourisme

De par sa profession et sa position d'indépendant, le commerçant est souvent isolé et hésite à faire partie d'un groupe quel qu'il soit.



Les voix d'un groupe sont toujours mieux entendues et reconnues (notamment par les pouvoirs publics).


Associations : mobiliser et fédérer pour défendre et agir

Les structures associatives fédèrent et permettent aux groupes de promouvoir leur espace marchand. La logique du pôle commercial l'emporte ainsi qur la logique individuelle.

Ils doivent donc développer des actions pour améliorer :

  • l'activité commerciale en créant une dynamique suffisante pour être entendu par les pouvoirs publics et être associé aux décisions impliquant la vie commerciale de leur territoire,
  • l'environnement, en devenant une force de propositions et d'actions en matière d'aménagement du territoire et d'urbanisme (parking, stationnement, plan de circulation, etc...).