Projet de prolongement d'Eole à l'ouest (RER E)

Le bilan du débat public a été mené entre le 1er octobre et le 16 décembre 2010, ce qui a confirmé le bien-fondé du projet de prolongement vers l'ouest d'Eole (RER E). Les conclusions du rapport devraient être rendues pour cette été 2011. L'enquête d'utilité publique devrait suivre en 2012 , pour une entrée en service de la branche ouest Eole en 2020.

Le projet prévoit trois nouvelles gares, dont 2 souterraines à la porte Maillot et à la Défense pour assurer un maillage avec le RER A et le RER C et la ligne 1 du métro. La troisième gare sera à Nanterre et pour se raccorder à la ligne déjà existante, les études privilégieront la réalisation d'un pont au-dessus de la Seine afin de mieux répondre à la demande d'insertion urbaine.

Ce prolongement d'Eole prévoit le réaménagement de la ligne existante entre Mantes-la-Jolie et la Défense sur 47 km avec le percement d'un nouveau tunnel entre la Défense et Haussmann-St Lazare, son terminus actuel.

La Commission particulière du débat public considère par ailleurs que les conditions de compatibilité du projet avec le projet Arc Express et le projet de réseau de transports publics du Grand Paris, notamment sur le site de la Défense devront être explicitées dans le dossier du débat et à l'occasion du débat.

Actuellement Eole va de la gare Saint-Lazare à l'ouest à Tournan-en-Brie et Chelles à l'est. Ce prologement à l'Ouest permettra aux seine et marnais de regagner l'Ouest parisien (la Défense) notamment sans changement de train.

Le prolongement des deux branches à l'Est. Par ailleurs, la CRCI Paris-Ile-de-France et la CCI Seine-et-Marne ont demandées le prolongement du RER E à l'Est :

  • vers la zone d'activités du Val Bréon à partir de Tournan-en-Brie, pour désservir ce pôle d'activités et désaturer les parcs de stationnement des gares les plus à l'Est du RER E en diffusant le rabattement des usagers sur plusieurs nouvelles gares,
  • vers Meaux, sous-préfecture du département actuellement desservie uniquement par les Transilien de la ligne P.

Pour en savoir plus sur le le portail du site STIF et rer-eole.fr