Les Trophées du Commerce 2017
Commerce et tourisme

TROPHÉES DU COMMERCE, DES SERVICES ET DU TOURISME : LE PALMARÈS 2017

Dévoilé le 24 avril par la CCI Seine-et-Marne et ses partenaires, le palmarès 2017 des « Trophées du Commerce, des Services et du Tourisme » récompense cette année 11 entreprises seine-et-marnaises, qui se distinguent par l'innovation et le talent de leurs activités.

 

Fortement impliquée dans le développement des entreprises du commerce et des associations de commerçants de Seine-et-Marne, la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Seine-et-Marne, en collaboration avec ses partenaires territoriaux, a remis ses « Trophées du Commerce, du Tourisme et des Services 2017 », le lundi 24 avril 2017, dans ses locaux de Serris.

Initiés par la CCI Seine-et-Marne, les « Trophées du Commerce, des Services et du Tourisme » ont pour vocation de distinguer et de récompenser, chaque année, les projets originaux et les actions innovantes des commerçants seine-et-marnais.

Le mot des Elus CCI

« Nous sommes très attachés à cette manifestation qui met à l’honneur la créativité, le dynamisme et le talent de nos entrepreneurs seine-et-marnais. Cette année, nous avons exceptionnellement voulu distinguer des commerçants qui, avec courage et dignité, ont su affronter et surmonter toutes les difficultés pour faire vivre et renaître leurs entreprises sinistrées après les inondations de 2016. »  

Jean-Robert JACQUEMARD, Président de la CCI Seine-et-Marne

« Les entreprises constituent des acteurs majeurs de nos territoires : elles créent de l’emploi, de l’activité, du lien social. Un rôle essentiel au développement économique, notamment en milieu rural. Les tendances de ces Trophées 2017 montrent un ancrage toujours fort aux territoires, à travers des activités innovantes autour des loisirs et de la gastronomie. »

Dominique MOCQUAX, Vice-Président de la CCI Seine-et-Marne
Président de la Commission Développement des Territoires

Le travail des Associations

Ces Trophées sont également l’occasion de saluer le travail des Associations de Commerçants, l’engagement de leurs Président(e)s et des membres de leur bureau, qui sont des relais privilégiés auprès de leurs adhérents, des collectivités et des partenaires du commerce local. Leur dynamisme est essentiel pour faire vivre les centres-villes et centres-bourgs.

Des partenariats étroits sont ainsi établis, tout au long de l’année, entre ces Associations et la CCI Seine-et-Marne, sous forme de subventions, d’aides techniques et de dotations de lots par des entrées dans des sites touristiques du département.

40 associations ont ainsi été accompagnées cette année par la CCI Seine-et-Marne.

Les participants et lauréats des 13èmes "Trophées du Commerce, des Services et du Tourisme" de la CCI Seine-et-Marne


Les Trophées d'Honneur

ASSOCIATION

Pour cette édition, la CCI Seine-et-Marne a souhaité, en préambule à la remise des prix aux lauréats 2017, remettre un diplôme d’honneur au Président d’une association emblématique du dynamisme et de l’esprit collectif qui animent nos unions commerciales ; et, qui plus est, dans les périodes difficiles comme au Printemps 2016, lors des inondations qui ont fortement impacté plusieurs communes et commerces de Seine-et-Marne, dont Nemours.

> Le lauréat : 

Pascal MARTIN-LAVIGNE, Président des Vitrines de Nemours, l’Association des Commerçants et Artisans de Nemours (Nemours)


ENTREPRISES

Parce que les Trophées 2017 ne pouvaient ignorer le contexte des inondations 2016 et les nombreuses entreprises sinistrées, un diplôme d’honneur a également été remis à 2 entreprises seine-et-marnaises, durement touchées par cette catastrophe naturelle mais qui, aujourd’hui, ont su rebondir et continuer avec davantage de force, ce métier de commerçant qui les passionne tant. Ces commerçants distingués par les Trophées 2017 sont à l’image de tous ceux qui n’ont pas baissé les bras, se sont battus et se battent encore parfois pour pouvoir ré-ouvrir leur entreprise :

> Les 2 lauréats :

·      SPEED PIZZ, Jérémy COCHET (Nemours)

Depuis 2010, « Speed Pizz » a à cœur de proposer à sa clientèle de Nemours et ses environs, des pizzas préparées avec le plus grand soin. Les ingrédients utilisés sont de qualité supérieure. Jérémy COCHET a su rebondir après que les inondations de 2016 ont endommagé son entreprise, pour donner une nouvelle vie et une nouvelle image à son point de vente : relooking et augmentation du nombre de places. Signes de son abnégation et de sa passion pour ce métier.

·      COMME DANS UN MOULIN, Brigitte NAEGEL et Irène MARQUES (Crécy-la-Chapelle)

Mettant en œuvre, entre autres, leurs compétences d'étalagiste et de décoratrice d'intérieur, Irène MARQUES et Brigitte NAEGEL cherchent à transporter, dans un autre monde, quiconque franchit le seuil de leur ancienne auberge de 250 m2. Installée depuis 2002 à Crécy-la-Chapelle, « Comme dans un moulin » propose des mises en scènes valorisant des objets insolites, des ambiances... Chaleur, convivialité, partage, sont les valeurs qui portent ces deux professionnelles. C’est la proximité et le soutien de leurs clients et de leurs fournisseurs qui leur ont permis de redémarrer leur activité après les inondations.


Le palmarès des lauréats des Trophées 2017

Pour ces Trophées 2017, la CCI Seine-et-Marne a sélectionné 26 dossiers de candidature, sur l’ensemble du département.

Charge a été donnée ensuite au jury des Trophées d’établir, parmi des activités, des initiatives, des concepts différents, des nouvelles formes de commerce, alliant tradition et modernité, terroir et nouvelles technologies, un palmarès de 8 entreprises lauréates, récompensées dans 4 catégories.
 

1. CATÉGORIE INNOVATION

> Les 2 lauréats :

·       LA MORETAINE, Édith DEPOND (Saint-Germain-Laval)

C’est sa fascination pour les QR Codes qui a conduit Édith DEPOND à imaginer le « Pyjalivre » et à créer son entreprise. Il s’agit d’imprimer un logo sur le tissu d’un vêtement qui, une fois scanné avec un smartphone ou une tablette, permet d’accéder à des contenus de lecture (histoires sur les pyjamas et recettes de cuisine sur les tabliers). Le concept existe grâce notamment à des partenariats avec des auteurs de livres jeunesse. Édith a mis en place une stratégie de vente multicanale (site d’e-commerce, boutiques physiques, places de marché de type Amazon, Etsy,…). De nouveaux produits sont en cours de conception (aide à la lecture pour les enfants dyslexiques, aide au bilinguisme, langue des signes,…).

·       BULLE DE JEUX, Julien BRODARD et François-Xavier MASSONOT (Chelles)

La rencontre entre François-Xavier, possédant à son actif plusieurs commerces de jeux en Seine-et-Marne, et Julien, informaticien passionné et désireux d’ouvrir son commerce de jeux, est à l’origine de la création de « Bulle de Jeux » à Chelles. À eux deux, avec l’aide de la CCI de Seine-et-Marne et l’obtention d’un prêt à taux zéro, ils créent, en mars 2016, un espace de 115 m² associant à la fois la BD, les jeux de sociétés et des animations diverses. C’est inédit en Seine-et-Marne de trouver toutes ces activités, dans un seul et même commerce de proximité. Ce  partenariat leur permet de surfer sur une clientèle dédiée et de multiplier les évènements : festival de la BD, espace de jeux en accès libre pour jouer et tester les jeux en démos, planning des dates de tournois, organisation d’après-midi « jeux » pour les CE. Aujourd’hui, 48 % de leur CA provient des jeux et 52 % de la BD.

> Les 8 autres nominés :

·       TICRAP, Béatrice SELLIER (Coulommiers)

« TICRAP » propose, sur 230 m2 de surface de vente, des produits de puériculture et des vêtements, chaussures ou accessoires enfant et adolescent jusqu'à 16 ans et se positionne sur des produits de qualité. Béatrice SELLIER privilégie les jouets en bois et a développé une gamme de jouets agréée  « Montessori ». Depuis 2015, elle propose des ateliers pour enfants et a eu l’idée d’aménager un espace « spa bébés » avec une baignoire à bulles.

·       LES LUNETTES DE WILLY, Willy HENNEQUIN (Le Vaudoué)

Après 20 années d’expérience professionnelle en magasin indépendant, Willy HENNEQUIN a souhaité créer son propre atelier de création et de fabrication sur mesure de lunettes. Pour les montures, il travaille les matières nobles, de qualité (corne de buffle, acétate) et avec un verrier français. Il a également mis en place un service à domicile.

·       CITEAMUP, Laurent HUET-KABACINSKI (Chenoise)

« CITEAMUP » est spécialisé dans la conception et la vente de parcours-jeux en ville,  à destination des particuliers et des entreprises. Ces parcours, basés sur le patrimoine architectural et culturel, sont vendus via un site d’e-commerce. Les activités de « CITEAMUP » (jeux de piste, city raids, chasses au trésor,…) sont proposées dans plus de 15 villes en France (Provins, Paris, Bordeaux, Lille, Strasbourg, Toulouse,…) sous forme de livrets téléchargeables et imprimables.

·       THE ACE’S TATTOO, Jérôme DELESALLE (Ozoir-la-Ferrière)

Après la création de 2 salons de tatouage à Ozoir-la-Ferrière et Brie-Comte-Robert, Jérôme DELESALLE a constaté, en visitant de nombreux salons professionnels, que le public féminin y est peu ciblé alors qu’il repréente 60 % de sa clientèle. Avec l’aide de 3 amis, il créé alors le « GIRL’INK TATTO SHOW » où il a l’idée de mettre en lumière les talents féminins de sa profession. Ce salon innovant dédié à l’art féminin du tatouage, et qui regroupe des dizaines de tatoueuses et des créatrices de modes et de bijoux, est une première en France et en Europe. Les visiteurs sont au rendez-vous : 900, en 2015, et 2 000 en 2017.

·       DS PARIS CONSEILS ET TRADUCTIONS, Alain DUVIVIER (Bois-le-Roi)

Convaincus des possibilités de développement du tourisme en France, les dirigeants de « DS PARIS » ont développé une offre visant à proposer à tous les acteurs du tourisme les traductions et l’adaptation culturelle de leur communication (sites internet, réseaux sociaux, newsletter). Ils ont ainsi mis au point un logiciel sur smartphone à partir d’un QR Code permettant d’avoir instantanément la traduction de tous types de textes.

·       JUMPING FOREST, Lolita MORMIN (Saint-Germain-Laval)

C’est début  2016 qu’a vu le jour le projet de création de ce parc de loisirs de plein air comprenant 2 activités principales (accro-branche et laser forest) et des activités complémentaires comme le delir’ball. Le souhait initial était de dynamiser le secteur de Montereau, en donnant une seconde vie aux terres agricoles familiales. Le parc d’activité se veut respectueux de l’environnement. C’est notamment pour cette raison que l’entreprise a préféré le laser forest au paintball. L’adjonction d’activités inédites à des activités de loisirs fait aujourd’hui ses preuves.

·       LA CACHETTE SECRÈTE, Marion VIDAL (Serris)

C’est en 2016 que Marion VIDAL a créé son concept innovant proposant un salon de coiffure pour toute la famille, avec une attention particulière pour les enfants et une librairie jeunesse. Pendant que les parents se font coiffer, la librairie s’occupe des enfants dans l’espace de jeux, leur raconte des histoires, propose des jeux de société... La librairie propose également un service de commande de livres aux particuliers, aux établissements scolaires et autres entités professionnelles. Passionnée de lecture, Marion VIDAL organise régulièrement des animations autour du livre.

·       SPA LUNCH 77, Sandrine HANNY (Vulaines-sur-Seine)

Autour d’un spa, Sandrine HANNY a décliné de nombreux services et produits : chambre d’hôte, apéro-spa, table végétarienne, privatisation du spa, réflexologie et soins corporels. Elle travaille avec des partenaires locaux respectueux de l’environnement et des produits (ferme d’Héricy, Naturalia, « Papilles enchantées »).
 

2. CATÉGORIE GASTRONOMIE PRODUITS

> Le lauréat :

·      PACHAMAMA, Sylvain BOURSIER et Boris PENOT (La Genevraye)

Guides nature en forêt de Fontainebleau, Sylvain BOURSIER et Boris PENOT ont créé une brasserie dans le hameau de Cugny, à La Genevraye. En production depuis le mois d’octobre 2016, leur brasserie artisanale est installée dans une ancienne écurie rénovée. Leurs bières locales, autre façon de raconter et de faire connaître ʺFon And Bleauʺ, se distinguent par leurs saveurs peu communes (très sèches). Engagés dans une démarche de développement durable au sein de la réserve de Biosphère, leurs produits sont autant de clins d’œil aux amoureux de la forêt (les couleurs des bières reprennent les codes des cotations des blocs rochers bien connus des grimpeurs). Le visiteur peut découvrir le processus de brassage, déguster ou acheter tout simplement diverses variétés de bières, soit en bouteille, soit en fût de 25 litres avec la possibilité d’être livré. Avec ce projet, les 2 guides veulent préserver, avant tout, le lien social et la proximité avec la nature auxquels ils sont si attachés.

> Les 3 autres nominés :

·       LES SŒURS GOURMANDES, Cécilia BENSLAHDINE (Chelles)

Cécilia BENSLAHDINE propose des pâtisseries faites maison et du jour, sur place et à emporter. Elle réalise des créations sur mesure qui allient l’originalité des « wedding cake » américains à la pâtisserie traditionnelle française. Sa boutique est un véritable écrin dédié aux sucreries : pâtisseries américaines (cheese cake, cupcakes, brookies, crêpes, gaufres,…), bar à bonbons en tout genre, salon de thé, café, sodas. La décoration intérieure est toute acidulée, confortable comme une guimauve : couleurs flashy, fauteuils douillets et gâteaux multicolores pour un accueil chaleureux.

·       SAUMONERIE CA-RE, Régis GUILLEMARD (Vaires-sur-Marne)

La « Saumonerie CA-RE » est, en Île-de-France, l’une des rares saumoneries à fournir un saumon issu de la pisciculture d’Isigny-sur-Mer, fumé et salé au sel de Guérande. C’est une passion qui est à l’origine de ce projet, lequel a nécessité une préparation de 2 ans et demi (visites d’établissements bretons, formation à Grandville). L’entreprise, créée depuis début 2015, mise sur la qualité et le haut de gamme, avec un souci très poussé de la traçabilité de ses produits, laquelle peut, à tout moment, être consultée sur son site internet (liens vers ses fournisseurs). La saumonerie travaille avec des revendeurs seine-et-marnais (fromageries, cueillettes,…). Elle assure également une communication sur les marchés de terroir et les marchés de Noël.

·       CŒUR DE CHOC, Jessica DAUGERON et Antoine MARCHON (Montigny-sur-Loing)

C’est en 2016 que le couple rachète la société LN Création. Le laboratoire, l’atelier et le show-room des entrepreneurs se trouvent sur leur lieu d’habitation. Leur production des chocolats est entièrement artisanale : 100 % bio, sans lécithine et naturellement sans gluten. L’entreprise bénéficie de la certification Écocert. Les recettes et savoirs-faire sont transmis de mère en fils. Aujourd’hui, « Cœur de Choc » dispose de 40 revendeurs répartis dans plusieurs régions de France et espère, à terme, pouvoir augmenter sa production et embaucher.
 

3. CATÉGORIE GASTRONOMIE CONCEPT

> Les 2 lauréats :

·       UN GOÛT DE NATURE, Clément DUSSOURT et Lise VIEILLESCAZES (Meaux)

En 2014, Clément DUSSOURT et Lise VIEILLESCAZES ouvrent à Meaux un restaurant de 25 couverts et, juste en face, une épicerie fine afin de valoriser des produits de qualité. L’établissement connaît rapidement un bel essor, à tel point qu’il est bientôt contraint de travailler principalement sur réservation et qu’il doit régulièrement refuser de la clientèle. C’est ainsi qu’ « Un Goût de Nature » s'agrandit en novembre 2016. Cette nouvelle implantation lui permet de développer une offre « groupe » et de proposer, en un même lieu, la boutique traiteur et l’épicerie fine. Le beau développement de l’entreprise s’est fait en conservant toute son authenticité. Le concept allie des plats élaborés uniquement à partir de produits frais et de saison à déguster sur place ou à emporter, un accueil convivial et souriant, sans oublier un décor dédié à la nature donnant une touche de chaleur. 

·       O’RESTO’BIO, Joëlle et Cyrille GUIBERT (Le Mée-sur-Seine)

Issus tous les deux du monde de l’hôtellerie, Joëlle et Cyrille GUIBERT ont repris, en 2010, l’Hôtel de la Ferme du Mée et son restaurant. Si l’hôtel accueille une clientèle d’affaires et de loisirs, le restaurant, ouvert uniquement en semaine, accueille essentiellement les clients de l’hôtel et une clientèle locale. C’est en mars 2016 que le couple décide de proposer toute sa restauration en bio. Cette décision s’inscrit dans une démarche globale de développement durable : économie d’énergie, produits d’entretien, recyclage. Les gérants défendent le commerce équitable et garantissent la traçabilité de leurs produits. Leur offre de plats et de boissons est confectionnée uniquement à partir de produits biologiques et aspire au label niveau 3 Écocert (ce sera le premier en Seine-et-Marne dans cette catégorie). 
 

> Les 4 autres nominés :

·       MADE IN POLSKA, Kamila LESICA (Chessy)

En 2015, Kamila LESICA a créé la première - et encore aujourd’hui la seule - épicerie polonaise du département. Basée sur une stratégie de développement reposant sur la dégustation gratuite « try and buy », l’épicerie propose des produits insolites sans toutefois être trop exotiques. Elle propose à ses clients des plats frais faits maison, prêts à réchauffer, une alternative aux cuisines du monde populaires. Une boutique atypique, très insérée dans le tissu local, qui sait à la fois travailler sa proximité et sa clientèle éloignée grâce à une communication internet active.

·       CAP OUEST, Yannick MOUSSET (Saint-Fargeau-Ponthierry)

Dans un lieu insolite en bordure de Seine, Yannick et Katy font, depuis février 2016, office de véritables ambassadeurs de la Bretagne en Seine-et-Marne. Ils proposent à leurs clients de vivre une expérience gustative authentique autour d’une palette de spécialités bretonnes, de produits artisanaux de qualité, et avec une grande diversité de saveurs (glaces et crêpes).

·       LA VIGNERY, Mylène MALEYRAN (Pontault-Combault)

« La Vignery » se distingue par son concept atypique et ses animations, permettant d’apprécier les spiritueux et vins dans une ambiance conviviale, tout en bénéficiant du professionnalisme de formateurs passionnés. Mylène MALEYRAN a choisi de développer l’enseigne « La Vignery » (créée par un descendant de la famille Mulliez), pour rendre accessible auprès du plus grand nombre de clients le plaisir et les bienfaits du vin (conseil, prix, qualité, choix). Un concept unique qui la différencie du caviste et de la grande distribution, avec 3 300 références dont 1 700 en gamme permanente.

·       LE BOUCHON, Olivier PILLIARD (Saint-Thibault-des-Vignes)

Sentant un potentiel commercial important, Olivier PILLIARD a créé son établissement fin 2012, sur les traces d’un bar-tabac qui périclitait fortement du fait de nombreuses difficultés internes. Après 3 ans de travaux, réalisés lors des premières années d’activité, « Le Bouchon » a été totalement métamorphosé. L’établissement présente maintenant un bon compromis entre un lieu simple, mais également élégant et design. Prochainement, le gérant a prévu d’aménager une terrasse au premier étage et sans vis-à-vis, afin d’offrir à ses clients un cadre privilégié aux beaux jours.


4. CATÉGORIE DÉVELOPPEMENT

> Le lauréat :

·       Cinéma LE CINQ, David PAJCZER (Lagny-sur-Marne)

Véritable challenge, la reprise du cinéma LE CINQ, en centre-ville de Lagny-sur-Marne, fait suite à une liquidation judiciaire intervenue en novembre 2007. Ce cinéma familial a aujourd’hui une programmation éclectique avec la volonté d’ouverture culturelle (films en VOST et art et essai). L’accueil de qualité, à taille humain, favorise le contact humain et l’échange. C’est aussi un cinéma moderne aux équipements technologiques entièrement rénovés (salles connectées : possibilité de gestion des écrans à travers une tablette en salle, possibilité d’un Skype sur écran géant, jeux vidéos sur écran géant...).


> Les 3 autres nominés :

·       OURCADIA, Frederik HERBAIN et Pascal METZGER (Crouy-sur-Ourcq)

Pascal et Frederik ont décidé, en 2005, de se lancer dans un ambitieux projet de structure évènementielle en scindant leur activité en deux volets distincts, avec une possible complémentarité entre les deux. Pour mener à bien ce projet, ils ont fait l’acquisition du domaine de Bellevue, à Crouy-sur-Ourcq. Dans une bâtisse entièrement restaurée, « Ourcadia Réception » accueille ses clients dans le cadre de réceptions privées (mariages, anniversaires, cérémonies laïques,…) et propose également des prestations dans le cadre de réceptions professionnelles, telles que séminaires d'entreprises avec ou sans activité paintball (séminaire d’études, team building). L’entreprise a su mettre en avant son fort ancrage territorial qui se traduit par des partenariats pérennes avec des acteurs économiques principalement locaux et une communication multi-supports (presse locale, presse spécialisée et internet).

·       CULOTTE, Farida SERRADJ (Fontainebleau) 

L’entreprise de Farida SERRADJ est spécialisée dans la vente, en magasin, de lingerie fine haut de gamme. C’est dans un cadre cosy que les clientes sont accueillies et bénéficient d’un conseil personnalisé, en fonction de leurs besoins ou de leur morphologie. Une boutique qui met le luxe au service de la féminité et pousse son concept de personnalisation jusqu’au bout (conseils, prise de rendez-vous, créations sur mesure et mise à disposition de salons privatifs).

·       HABITS ET VOUS, Nathalie CARDOSO et Anna SALGADO (Melun)

C’est en 2012 qu’Anna et Nathalie créent leur boutique de dépôt-vente de vêtements de qualité, dans un petit local de 40 m². L’idée était d’inscrire l’activité dans la démarche de l’économie sociale et solidaire, dans le but de démocratiser l’accès aux objets et accessoires de mode de grande marque. Les deux co-gérantes ont largement développé le marketing et la communication de leur entreprise, lui apportant ainsi une forte expansion (travail sur la relation de confiance avec les déposants, activité importante sur les réseaux sociaux, élans associatifs sur les articles non vendus). Fortes de ce succès, elles ont ainsi acquis, en novembre 2014, un espace de vente plus grand, au cœur de Melun, leur permettant une réelle diversification en proposant également des vêtements neufs.


LES COUPS DE CŒUR DU JURY

> Les 2 lauréats :

·       BOULANGERIE MOUILLERON, Sylvain MOUILLERON (Rebais, Coulommiers, La Ferté-Gaucher)

Depuis 10 ans, Sylvain MOUILLERON a pris officiellement la succession de l’entreprise familiale créée par son père en 1976, et a été rejoint ensuite par son épouse. Aujourd’hui à la tête de 7 boulangeries et 49 salariés dans le Nord-Est seine-et-marnais, l’entrepreneur a opéré un développement régulier et réfléchi de son affaire : rénovation régulière des établissements, uniformisation de l’identité visuelle, adjonction, à certaines boutiques, d’un salon de thé. La qualité reste au cœur du concept et l’entreprise privilégie les circuits courts pour son approvisionnement. Un développement reconnu et qui suscite l’intérêt puisqu’en 2016 l’entreprise a reçu la visite d’une délégation de 50 chefs d’entreprises chinois issus de la filière agroalimentaire.

·       L’ATELIER DES CHARMETTES, Florence CAMPS (Melun)

C’est une reconversion professionnelle et un désir de réaliser son rêve qui ont conduit Florence CAMPS à créer son activité de tapissière-décoratrice en 2012. Durant les 4 premières années, c’est à son domicile qu’elle installe son « Atelier des Charmettes », joignant ainsi l’agréable à l’utilité économique. Depuis février 2016, elle s’est installée dans le centre-ville de Melun, dans une vaste boutique aux couleurs contemporaines, pour créer et distribuer des objets de décoration dans le prolongement de son métier de tapissière. Le développement durable est au centre de ses motivations à travers la restauration des sièges anciens, le recyclage de certaines matières, l’utilisation des matières nobles et naturelles, et l’épanouissement personnel.

En complément