Actualité territoriale

Télétravail : Une solution en temps de crise sanitaire et un levier pour la mobilité durable ?

L’émergence de nouvelles formes d’organisation du travail, avec le développement du télétravail, et la création de nouveaux espaces à mi-chemin entre le bureau et le domicile semblent un mouvement de fond. Dans le contexte lié à la pandémie de coronavirus, le recours au télétravail s’est développé de façon accélérée et pourrait encore s’amplifier à l'avenir.
 

La CCI observe l’évolution des pratiques des entreprises seine-et-marnaises depuis le début de la crise sanitaire.

Ce que disent les chefs d’entreprises seine-et-marnais :

  • lors du 1er confinement de 2020 (17 mars au 11 mai 2020) : 37% des entreprises ayant au moins 1 salarié  ont pratiqué le télétravail
  • entre les deux confinements de 2020 ( 11 mai au 30 octobre 2020) : 27 % des entreprises d'au moins 1 salarié ont continué d'avoir une politique RH favorable au télétravail.
  • lors du 2ème confinement de 2020 :  31% ont pratiqué le télétravail.   
  • Parmi les entreprises seine-et-marnaises qui ne pratiquent pas le télétravail, la principale raison citée est "l'incompatibilité des activités de l'entreprise avec ce mode d'organisation" (89%), devant "la préférence de l'entreprise pour le travail en présentiel" (25%) et "une moindre productivité des salariés" (12%).

Source : BAROMETRE ENTREPRISES de la CCI Seine-et-Marne – édition nov-déc 2020 


Le télétravail : une des solutions pour contribuer à améliorer les conditions de mobilité "domicile-travail"ainsi que l'empreinte carbone des territoires ?

Les scénarios tendanciels étudiés aux horizons 2025 et 2035 ont montré qu’une forte dégradation des conditions de circulation est à attendre sur le territoire de l’Est francilien (et notamment autour de Marne-la-Vallée), en particulier durant les heures de pointe, notamment en raison de la forte augmentation de la demande de déplacement.  

Partant de ce constat, la Préfecture de Région Ile de France (DRIEA) a initié une réflexion collective sur les différents moyens d’améliorer les conditions de mobilité. Trois principaux leviers ont été identifiés pour maîtriser la demande de déplacement : l’augmentation de la pratique du covoiturage dans les déplacements Domicile-Travail, le développement du télétravail (ou travail déplacé ou travail en espace de coworking ) et la diminution de l’usage de la voiture pour les déplacements de courte distance, en particulier au profit des modes actifs et des transports en commun (étude globale aménagement mobilité de l'est francilien- février 2020)

Contact
Isabelle DUPIS-FERRARIS
isabelle.dupis@seineetmarne.cci.fr01 74 60 52 10