Signature de la convention de partenariat Préfecture-CCI-Gendarmerie 77
QSE, développement durable

Sécurité des entreprises : signature d'un partenariat avec la Gendarmerie

La Préfecture, la Gendarmerie et la CCI de Seine-et-Marne ont signé, le 13 juin 2016, une convention de partenariat pour la mise en place d’un plan d'actions et de prévention contre la délinquance touchant les entreprises implantées en zones « Gendarmerie ».

 

Il est dans la mission naturelle de la CCI Seine-et-Marne de soutenir l’activité et le développement de ses entreprises ressortissantes. Ses services sont à l’écoute des besoins de toutes les PME-PMI, et travaillent à leur apporter une réponse experte, adaptée, et de proximité.

C’est notamment le cas en matière de sécurité et de prévention, pour lesquels a été mis en place, depuis maintenant plusieurs années, un ensemble d’accompagnements spécifiques porté par le Pôle Qualité-Sécurité-Environnement et Développement Durable de la Chambre.

C’est donc dans ce cadre qu’il y a environ un an, la CCI Seine-et-Marne a rencontré Madame le Colonel Fougerat afin de concevoir, ensemble, une convention de partenariat, laquelle a été signée le 13 juin dernier, lors de l'Assemblée Générale de la Chambre, à Serris.

Cette convention décline les modalités pratiques de coopération entre le Groupement de Gendarmerie départemental de Seine-et-Marne et la Chambre de commerce et d'industrie de Seine-et-Marne, et constitue un plan d'actions et de prévention contre la délinquance touchant les entreprises implantées en zone "gendarmerie", selon 2 volets :

- D’une part, en matière de prévention technique de la malveillance, les référents et correspondants sûreté du Groupement de Gendarmerie de Seine-et-Marne interviendront lors des réunions organisées par la CCI Seine-et-Marne afin de sensibiliser les chefs d'entreprise et leur délivrer des conseils en matière de sécurité ;

C'est ainsi que le Groupement de Gendarmerie interviendra lors du prochain Club Qualité-Sécurité-Environnement de la CCI Seine-et-Marne, le mardi 10 janvier 2016 à Provins.

- Et, d’autre part, les entreprises du secteur de la Gendarmerie bénéficieront de consultations de sûreté sur leurs sites d'activités : les chefs d'entreprises pourront donc signaler à la brigade de Gendarmerie territorialement compétente toute particularité relative à la vulnérabilité de leurs activités ou infrastructures (stockage/livraison de produits, événements particuliers, etc...).

Suite à ce plan d'actions et de prévention, un diagnostic partagé de la délinquance, définissant précisément les besoins en matière de sécurité, sera établi. Des dispositifs de prévention seront alors mis en place, dans le but d'instaurer un réseau renforcé de solidarité et de vigilance.

Ces dispositifs pourront prendre la forme d'outils d'aide à la prévention de la malveillance (par exemple, l'opération "Tranquillité vacances" sera transposée aux entreprises), de guides pratiques, de brochures et plaquettes d'information, de conseils en aménagement technique, de participation conjointe à des forums d'entreprises, du développement du réflexe de l'appel au numéro d'urgence 17...

Les maires et élus locaux pourront être associés à cette démarche.

Cette convention de coopération permettra aussi :

Pour les personnels de la Gendarmerie intéressés :
- d’être accompagnés pour une reconversion professionnelle dans les métiers du commerce et de l'industrie. À ce titre, ils pourront intégrer les dispositifs d’accompagnement à la création/reprise d’entreprises proposés par la Chambre de commerce et d'industrie de Seine-et-Marne.

Pour la CCI Seine-et-Marne :
- d’être un interlocuteur privilégié de la Gendarmerie dans le cadre de la formation, et donc d’être force de proposition dans l’élaboration du plan de formation de la Gendarmerie pour organiser des sessions de formation ;  

- de proposer à de jeunes candidats motivés par les métiers de la logistique, de l'automobile et du bâtiment, d’accéder à un contrat d’apprentissage au sein de la Gendarmerie, afin de développer l’apprentissage.