Imprimer

#Transition écologique et RSE

Les Rencontres Industrie et Achats Responsables en Seine-et-Marne : Un engagement collectif pour une Industrie verte et décarbonée

Publié le 20 Décembre 2023
Serris, le 15 décembre 2023.

Les premières Rencontres Industrie et Achats Responsables, une initiative conjointe de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Seine-et-Marne (CCI) et le Conseil National des Achats (CNA), ont réuni ce 15 décembre 2023, un large éventail d'acteurs institutionnels, de grands donneurs d'ordres, de PMI et de prestataires sous-traitants. Ces rencontres ont été l’occasion de discuter des enjeux cruciaux de la neutralité carbone et de l'industrie verte, tout en encourageant la collaboration autour des achats durables dans le secteur industriel.

Selon Jean-Charles Herrenschmidt, Président de la CCI Seine-et-Marne, ces rencontres  revêtent une importance capitale pour deux enjeux majeurs : la décarbonation pour lutter contre le changement climatique et le succès collectif grâce à des achats plus responsables. Il a également souligné le potentiel de la Seine-et-Marne, en tant que terre d’accueil pour de nombreux sous-traitants, souvent méconnus des grands industriels, et permettant ainsi aux PME et PMI de collaborer avec des grandes entreprises.

 

Vers une réindustrialisation décarbonée

 

Les récentes crises ont souligné l'importance d'une production industrielle de proximité alignée sur les défis climatiques. Sylvie Mariaud, Vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l’Économie sociale et solidaire et des Achats responsables, a plaidé pour une réindustrialisation décarbonée soutenue par des politiques publiques ambitieuses.

Les achats publics responsables, en Île de France représentent plus de 150 millions d'euros par an, couvrant divers secteurs d'activité. En plus du soutien financier, la plateforme le service numérique « Smart Implantation » mise en place par la SEM IDF Investissements et Territoires facilite et optimise l'implantation d'entreprises sur le territoire, favorisant ainsi le développement économique durable.

 

L'industrie en Île-de-France et en Seine-et-Marne

 

La première table ronde a été dédiée à la place de l'industrie francilienne. Voici un aperçu des chiffres clés de l’Industrie en Île-de-France et en Seine-et-Marne, mettant en lumière ce secteur d’activité stratégique et les défis auxquels elle est confrontée.

 

La région Île-de-France joue un rôle majeur dans l'industrie française, représentant 30% du PIB national. Elle est attractive pour les entreprises grâce à ses pôles de compétitivité. La Seine-et-Marne se démarque avec une croissance industrielle notable, marquée par la création de plus de 1000 établissements en 2022 et une augmentation de 22,5% entre 2015 et 2020.

Cette dynamique se reflète dans les investissements en infrastructures industrielles, les exportations qui atteignent près de 20 milliards d'euros et l’emploi, avec 43 999 emplois salariés, et une prévision de plus de 3000 emplois à pourvoir en 2023.

Dans le domaine de la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), les pratiques évoluent en France, avec 8 entreprises sur 10 accordant une grande importance à la RSE dans leurs opérations d'achat.

Jérôme DARRIBÈRE, Directeur Général Délégué de l’ETI familiale Septodont, a soulevé le défi majeur de l'accès au foncier en Île-de-France, en raison de la rareté des terrains disponibles et des contraintes liées à la préservation des espaces naturels.

Dans ce contexte, la SEM IDF Investissements et Territoires joue un rôle clé en identifiant des projets industriels et en stimulant la création d'emplois locaux. L'accent a été mis sur l'importance d'un environnement local favorable, impliquant une collaboration étroite entre les entreprises et les acteurs locaux pour assurer le succès de la réindustrialisation. Enfin, la French Tech Marne la Vallée est saluée comme un acteur essentiel, facilitant la réindustrialisation grâce à l'innovation et à la synergie entre les entreprises établies et les start-ups.

 

De la décarbonation à l'achat responsable

 

Les industries s'engagent aujourd’hui activement dans des efforts de décarbonation pour réduire leur empreinte carbone et promouvoir la durabilité. Elisa Coeuru, Directrice Régionale Ile de France TotalEnergies, a expliqué comment TotalÉnergies transforme ses opérations en introduisant les énergies renouvelables (ENR) et en se positionnant en tant que leader de la biométhanisation en France.

Olivier PAGEZY Directeur Général de la SEM IDF Investissements et Territoires a déclaré que la SEM s’engage en adoptant des labels environnementaux stricts pour promouvoir la rénovation énergétique et des pratiques industrielles plus respectueuses de l'environnement. Ces initiatives contribuent à l'effort collectif pour lutter contre le changement climatique et promouvoir une industrie plus propre et durable.

 

Politiques d'achats responsables et leur impact sur la chaîne de valeurs


Dans la deuxième table ronde, les politiques d'achats responsables et leur impact sur la chaîne de valeurs ont été au centre des discussions. Jean-Bernard MAURETTE, Responsable Département Maintenance et Intégration GALAXIE, TotalEnergies Grandpuits est revenu sur la transformation de la raffinerie en une plateforme zéro pétrole, dans le but d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Valérie Guyard, responsable des achats de TotalEnergies Grandpuits a rappelé l'importance de maintenir la place de la sécurité au cœur de la leur politique d'achats, en sélectionnant des prestataires selon des critères stricts incluant la sécurité, le développement durable, l'éthique, et la conformité à la loi. Cette transformation a également eu un impact significatif sur les sous-traitants, qui ont dû s'adapter à de nouveaux usages et aux exigences environnementales, comme en ont témoigné les entreprises SODI et MISTRAS.

Air Liquide et EDF ont également mis en avant leur engagement en faveur de l'achat responsable et de la transition écologique. Feng ZHENG d'Air Liquide a mis en évidence l'importance de créer de la valeur à travers des partenariats avec les prestataires. Magali Combaluzier d'EDF a souligné que d'ici la fin de 2024, EDF vise à inclure des critères liés à la décarbonation et à la préservation des ressources dans 80 % de ses achats, tout en restant ouvert à de nouveaux fournisseurs, en particulier ceux impliqués dans l'innovation, pour les encourager à adopter rapidement des pratiques plus responsables.

De plus, le label "Relations Fournisseur Responsables" a été présenté par le Conseil National des Achats comme une initiative ouverte à toutes les entreprises et opérateurs publics désireux de s'engager dans des politiques d'achats responsables, avec pour objectif de favoriser l'amélioration continue des pratiques. Il est également important de noter que l'État joue un rôle significatif dans cette démarche, en tant qu'opérateur majeur effectuant 40 milliards d'euros d'achats par an, dont 100 millions d'euros pour la plateforme d'achats d'Île-de-France. L'État cherche activement des leviers pour favoriser la transition énergétique à travers ses achats responsables.

 

Des entreprises engagées pour favoriser l’industrie de demain

 

 

Lors de l'événement, les discussions et les témoignages ont mis en lumière l'engagement concret de l'industrie, des donneurs d'ordre et des sous-traitants envers la transition vers une industrie verte et décarbonée. Des entreprises sous-traitantes de Grandpuits, ainsi que de grandes entreprises telles que L'Oréal et Septodont, ont partagé leurs actions concrètes pratiques visant à réduire leur impact environnemental issues de leurs démarches RSE volontaristes. Ils ont notamment évoqué des initiatives telles que le recyclage et l'économie circulaire, ou l’ancrage territorial à travers des actions sociales ou éducatives.

 

150 rendez-vous d'affaires après les tables rondes sur les achats responsables

 

S'il est clair que l'urgence d'agir en faveur de la durabilité est bien comprise, il est également essentiel de prendre le temps de collaborer et d'échanger des idées, comme l’a rappelé Nathalie Leroy, Déléguée Générale du Conseil National des Achats.

À cet égard, il est notable que 150 rendez-vous d'affaires en face à face ont eu lieu à la suite des tables rondes. Cela a permis aux grands donneurs d’ordre de rencontrer des fournisseurs de solutions et a également créé un espace pour les entreprises afin qu'elles puissent discuter et partager leurs expériences. Cette interaction favorise la diffusion des meilleures pratiques et la création de nouveaux partenariats en faveur de la durabilité.

 

Des ateliers informatifs pour aller plus loin

 

Le premier atelier, dirigé par Bertrand POUILLOUX de la CNA Île-de-France et Laurent DENOUX, Responsable du Parcours National des Achats Responsables - Médiation des Entreprises, a exploré le rôle des labels dans les achats responsables, mettant en avant leur pertinence et leur impact sur les relations fournisseurs. L'accent a été mis sur le "Parcours National des Achats Responsables" en tant qu'outil de transformation durable et compétitif. Les participants ont été encouragés à réfléchir à la gestion de leurs relations avec les fournisseurs, tant anciens que nouveaux, soulignant l'importance de gagner leur confiance en tant que clients.

 

Le deuxième atelier s'est concentré sur les étapes clés de la relocalisation industrielle, notamment la recherche de terrains, les partenariats, le financement, le recrutement et l'expansion à l'international. La CCI Seine-et-Marne a souligné son rôle d'accompagnement pour chaque étape de ce processus.

 

Le troisième atelier a mis en avant l'importance de la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE) dans les PME/PMI, en mettant l'accent sur les principes fondamentaux de transparence, d'éthique et de respect des droits de l'homme. La CCI Seine-et-Marne propose des diagnostics RSE aux entreprises, ainsi qu'un soutien pour élaborer ou améliorer leur stratégie RSE.

 

Enfin, le dernier atelier a exploré les possibilités de trouver de nouveaux fournisseurs en France et à l’international. Les entreprises ont été informées qu'elles peuvent bénéficier de l'accompagnement du réseau Enterprise Europe Network (EEN), participer à des rencontres d'affaires B2B organisées par la CCI, participer à des pavillons collectifs lors de salons spécialisés, dans des domaines tels que l'aéronautique, la sécurité, la défense, la cybersécurité, le ferroviaire et l'industrie.

 

 

En conclusion, ces Rencontres Industrie et Achats Responsables ont réaffirmé l'engagement collectif en faveur d'une industrie durable et décarbonée. Les solutions concrètes partagées et les collaborations initiées en Seine-et-Marne et en Ile de France constituent des étapes tangibles vers un avenir industriel plus respectueux de l'environnement et socialement responsable.

La dynamique collaborative est bien engagée et pour répondre à la demande des entreprises participantes, la CCI Seine-et-Marne anticipe déjà une 2e édition au second semestre 2024.

Ensemble construisons une économie et une industrie plus responsable et plus durable.

 

Témoignages

 

Revivez les temps forts de l'événement

 

 

 

Contacts CCI Seine-et-Marne
 

Orlane DAUVET-MAILLARD
Organisation Rencontres d'affaires achats responsables

orlane.maillard@seineetmarne.cci.fr
06 87 94 15 59

Isabelle DUPIS-FERRARIS
Relations partenaires

06 30 50 46 32
isabelle.dupis@seineetmarne.cci.fr

Hanaa GEMAYEL
Relations Presse

01 74 60 51 77 | 06 59 49 47 31
hgemayel@seineetmarne.cci.fr