Jean-Luc Roger

Jean-Luc Roger, chef d'entreprise et mécène

Ex-gérant de la Fonderie Roger, mécène du Château de Fontainebleau.
 

Comment êtes-vous devenu mécène ?

« J’ai découvert le mécénat au Château de Fontainebleau, lors d’une visite organisée par la CCI pour la Semaine de l’Industrie 2016. Cela a été présenté via un projet de trésor du patrimoine rapatrié en France (avec un avantage fiscal de 90 % !). L’idée a ensuite germé dans mon esprit que mes impôts pourraient faire œuvre utile de cette façon. Les grandes entreprises font bien du mécénat, alors pourquoi pas moi ?

 

Quel investissement avez-vous choisi de faire ?

Je voulais savoir ce que j’achetais et ne pas seulement verser des fonds dans un pot commun. En fonction de ma souscription, j’ai choisi d’acheter 2 assiettes de Sèvres issues de la collection Richard Baron Cohen, qui sont aujourd’hui présentées au Château avec le nom de ma société.

 

Quels avantages retirez-vous de cette expérience ?

C’est une expérience exceptionnelle ! L’entreprise peut communiquer, rassembler son personnel autour d’une idée forte, être connue ou reconnue et laisser une trace locale. Personnellement, le mécénat m’a ouvert à un monde de passionnés qui m’était inconnu. Je suis reçu en tant que VIP lors des manifestations, ce qui est toujours flatteur. Outre l’avoir fiscal, une contrepartie nous est offerte pour organiser des réceptions au Château, rien de mieux pour valoriser l’image de la société… ou de son dirigeant ! » •

En complément

Voir aussiMécénat